Scooter sans BSR : doit-on assurer son scooter ?

Passionvoiture.fr » Scooter » Scooter sans BSR : doit-on assurer son scooter ?

Vous voulez conduire un scooter et vous vous posez certainement les questions suivantes : est ce que c’est possible de le faire sans permis ? Quelles sont les personnes qui peuvent conduire un scooter ? Quel est le type de scooter qu’on peut se procurer ? Doit on avoir un permis et une assurance pour conduire un scooter ? Nous répondons à toutes ses questions et plus encore dans le texte qui suit.

Avoir le BSR est-il obligatoire ?

Avoir le BSR est-il obligatoireAfin de bien comprendre, nous allons tout d’abord commencer par expliquer ce que c’est qu’un BSR. Donc, le BSR est l’acronyme qui désigne le Brevet de Sécurité Routière. Ce dernier fait partie de la catégorie AM des permis de conduire.

Pour vous avoir les idées plus claires, vous savez certainement que le permis qui vous autorise à conduire une voiture fait partie de la catégorie B. Le BSR lui, fait partie d’une autre catégorie qui est la AM.

Le Brevet de Sécurité Routière s’obtient après :

  • Une formation théorique complète,
  • il s’obtient au collège,
  • la formation est portée principalement sur la sécurité routière,
  • à la fin, on doit avoir une validation qui atteste que le candidat est bien informé sur tous les points de la sécurité scolaire.

Par la suite, on passe par une formation pratique de 7 heures. Cette formation est divisée en plusieurs heures : deux heures de formation pratique dans des zones hors circulations, 4 heures de formation pratiques dans une zone à circulation et enfin, une heure de formations en théorique.

Le circuit du candidat portera sur trois phases : en hors zone de circulation, sur les voies en circulation et une sensibilisation sur les risques routiers.

Bien entendu, pour l’obtenir il faut allez dans une école de conduite où tous les élèves auront un casque et un gilet mentionnant « moto école » ou « cyclo école « . Ce dernier sera toujours en liaison avec son moniteur via un radio.

Durant cette formation, l’élève va apprendre à démarrer, à accélérer, à freiner, à changer de direction, à se positionner, à franchir les intersection, à respecter les règles de circulation…etc.

Doit on assurer son scooter ? Peut on conduire sans BSR ?

Donc, comme on vient de l’expliquer, le BSR n’est pas le permis tel qu’on le connait, mais, c’est un équivalent. Donc, pour répondre à la question posée au début, oui, on peut conduire sans un brevet de sécurité routière mais attention, ceci est uniquement valable pour les motos avec un cylindre égale ou inférieur à 50 cc.

Mais dans tous les cas, on doit avoir une assurance pour son scooter sans permis.

indispensable assurance pour le scooter

L’indispensable assurance pour le scooter

Vous ne pouvez pas vous positionner sur la selle de votre scooter sans envisager la souscription d’une assurance. Il suffit d’un contrôle pour que vous écopiez d’une amende assez onéreuse, d’où l’intérêt de vous rendre sur le site https://www.assurance-cyclo-scooter.com/, vous pourrez souscrire rapidement et en quelques clics seulement.

  • Cette plateforme met à votre disposition un devis très simple, vous partagez toutes les données relatives à votre profil et à la puissance de votre scooter.
  • Vous choisissez les garanties susceptibles de vous convenir que ce soit pour un deux-roues de 50 ou 125 cc.
  • Vous aurez une proposition que vous pourrez valider rapidement en utilisant votre carte bancaire, c’est sans doute le paiement le plus rapide.

En termes de prix, il est inutile de casser votre tirelire, vous pouvez prévoir moins de 20 euros par mois pour profiter de toutes les garanties. Ne négligez pas la souscription de ce contrat, car un défaut d’assurance peut être très problématique puisque vous n’êtes pas à l’abri d’un accident. Les dommages pourraient être conséquents et les indemnités ne seront pas au rendez-vous si vous n’êtes pas couvert. De plus, vous pourriez être poursuivi à cause de cette négligence, les conséquences juridiques seront aussi très importantes. Vous aurez aussi des informations capitales afin de vous guider lors de la souscription qui ressemble à celle proposée pour une voiture.

Pour une formule aux tiers avec une option pour l’assistance, le prix sera de 19 euros par mois pour un scooter de 50 cc. Par contre, la formule intermédiaire sera de 32 euros par mois pour une garantie plus conséquente puisque vous aurez une couverture contre l’incendie et le vol. Ce dernier est souvent très important dans certaines régions de France. De plus, ce deux-roues est souvent prisé par les personnes malveillantes. Elles peuvent alors le revendre très aisément.