Voiture d’occasion : comment réussir son achat ?

Passionvoiture.fr » Mon auto » Voiture d’occasion : comment réussir son achat ?

Lorsqu’on se lance dans le projet d’achat d’une voiture d’occasion, la procédure à suivre reste différente de celle de l’achat d’un véhicule neuf. Il faudra non seulement vérifier si le modèle répond à vos attentes, mais aussi vous assurer que votre véhicule d’occasion a bénéficié d’un bon entretien de la part de son propriétaire. Il est clair que le choix d’un tel équipement de transport reste loin d’être un jeu d’enfant.

Pour cela, nous vous proposons de découvrir des conseils qui vous permettront de choisir la voiture d’occasion la mieux adaptée à vos besoins.

Définir un budget

Tout comme on le fait avec la voiture neuve, le projet d’achat une voiture d’occasion doit commencer par la détermination d’un budget maximum. En effet, les offres sont multiples, il est donc très facile de se laisser séduire par un véhicule avec un niveau élevé de sophistication et donc plus coûteux. Fixer une limite à ne pas dépasser permet d’effectuer une recherche plus ciblée. Dans le même temps, il est important de définir au préalable les marques et les modèles qui répondront le plus à vos besoins.

Savoir négocier un bon prix

Une fois que vous vous êtes décidé à acheter un modèle de voiture d’occasion donnée, lisez les annonces et comparez les tarifs proposés par rapport à la cote. Vous devez vous assurer que l’annonce respecte les conditions de cotation, dont celles de finition et du kilométrage. Généralement, il faut 15 000 km/an en ce qui concerne les modèles essence et 25 000 km/an pour un diesel, cependant, tout dépend de la catégorie de la voiture. Au cas où le kilométrage serait en dehors de ces chiffres, le vendeur devra diminuer le prix.

Aussi, avant votre déplacement, essayez de vous renseigner sur l’équipement de la voiture de même que sur sa finition. Il existe des équipements optionnels qui font grimper la cote de la voiture comme l’ABS, la direction assistée ou les sièges en cuir. Ne vous faites pas avoir, il s’agit d’une augmentation dégressive, vous devez diminuer la valeur de ces options de 20 à 50 % l’an et ceci en fonction de leur importance pour le modèle.

Essayer le modèle choisi

Indispensable, voire incontournable, l’essai routier avant l’achat vous permet de juger de l’état de la voiture sur différents types de voies. Au cours de votre essai, lâchez prudemment le volant une fois à 40 km/h afin de vérifier si le véhicule tire d’un côté ou de l’autre. Si c’est le cas, vous faites face à des problèmes de pneus ou de train. Effectuez le même test, mais cette fois en freinant permet de vous fixer sur le niveau d’équilibre, l’état du circuit de freinage et des trains roulants. Aussi, la stimulation d’un créneau vous permet d’identifier d’éventuels jeux dans le train et des dysfonctionnements des transmissions. Vous pouvez réaliser plusieurs autres tests pour mieux juger de l’état général de la voiture.

Prendre son temps pour mieux examiner

Pour évaluer correctement une voiture, il convient de prendre son temps soit une demi-heure. Faites le tour de la voiture en observant la carrosserie avec attention, et ce de très près. Disposer le véhicule à contre-jour, vous permettra de retrouver les éventuelles traces de ponçage ou encore les différences de teinte.

Essayez aussi de rechercher les éventuelles étiquettes collées laissées par un garagiste pouvant contenir le kilométrage et la date de la récente révision. Comparez ensuite la valeur avec celle indiquée sur le compteur, celle notée sur les différentes factures et dans le carnet d’entretien. Plusieurs éléments aident à se fixer sur l’age de la voiture tels que la sellerie, la moquette, les caoutchoucs de pédales et les tapis de sol.

Dans le même temps, nous vous déconseillons d’effectuer cette visite la nuit, dans un sous-sol ou sous la pluie. Bien évidemment, il serait compliqué de repérer les défauts dans ces conditions à faible luminosité. Aussi, serait-il difficile de savoir si la voiture a été repeinte ou non, car les éventuelles différences de teinte seront moins visibles. N’oubliez pas, une carrosserie donne toujours l’impression d’être belle à l’état mouillé ou dans la pénombre.

Recourir à un professionnel

Qu’il s’agisse d’un concessionnaire, d’un garagiste ou d’un spécialiste de l’occasion, plusieurs professionnels proposent des voitures d’occasion en toute sécurité, mais plus chères. En effet, il s’engage à libérer un produit de qualité, un aspect très important pour acquéreur de véhicule d’occasion. L’autre avantage avec un professionnel réside dans la révision complète dont bénéficient les véhicules avec une garantie de 3 ans au minimum.

Il est à noter que le concessionnaire pourrait disposer d’un atout particulier par rapport aux autres professionnels, car ils offrent en général des voitures reprises lui permettant la vente d’un véhicule neuf. Au cas où il s’agirait de sa marque, la probabilité est forte que l’entretien ait été assuré avec la mise à disposition de l’historique des réparations.

Si l’achat d’un véhicule auprès d’un professionnel peut assurer un bon niveau de sécurité, il est essentiel de vérifier minutieusement certains éléments tels que la présence du carnet d’entretien, l’état des pneus, l’état du train et autres.

L’internet pour plus de prudence

Avoir recours au Net apparaît comme une option indispensable lorsque vous êtes à la recherche d’une voiture d’occasion. Il est vrai que la source est très intéressante, mais les cas d’arnaques ne manquent pas, faites donc preuve de vigilance. Par ailleurs, une fois les négociations effectuées, vous devez conclure votre achat de façon traditionnelle, ce qui induit toutes les vérifications notifiées plus haut.