Connect with us

Comment détecter et réparer une fuite de liquide de refroidissement ?

Le liquide de refroidissement est un élément primordial du système de refroidissement des moteurs. Sa diminution anormale est généralement synonyme d'une fuite, ce qui est mauvais pour la santé des moteurs. Il est alors important de savoir détecter une fuite de liquide de refroidissement, afin de la réparer. Nous vous donnons ici, quelques astuces pour y parvenir aisément.

Rôle et composants du système de refroidissement

Connaître le rôle du système de refroidissement et ses composants est important. Ce sont en effet, les préalables pour détecter et réparer une fuite du liquide de refroidissement. Dans un moteur (automobile), le système de refroidissement a pour fonction, d'évacuer l'intense chaleur produite par l'activité des cylindres. En effet, les constituants du moteur ne peuvent supporter la chaleur produite (+700 °C), ni l'évacuer. C'est à ce moment qu'intervient le liquide de refroidissement.

Il capte la chaleur issue de l'action des cylindres, puis la transporte jusqu'au radiateur qui l'évacue du circuit. Ainsi, le moteur parvient à fonctionner normalement. Le circuit de refroidissement est composé de plusieurs éléments. Il y a notamment les durits, l'enceinte du moteur, les thermostats, le radiateur. La pompe à eau, le groupe moto-ventilateur (GMV) et le bocal d'expansion en font partie aussi.

Méthodes de détection d'une fuite de liquide de refroidissement

On peut déceler une fuite de liquide de refroidissement avec de simples méthodes. Vérifier régulièrement les fluides de votre moteur peut vous renseigner sur une éventuelle fuite du liquide de refroidissement. Ledit liquide se trouve dans le bocal d'expansion qui comprend deux niveaux de graduation (minima et maxima). Idéalement, le niveau du liquide de refroidissement doit se situer entre les valeurs du bocal d'expansion. Toutefois, sachez qu'il y a deux catégories de fuite de liquide de refroidissement : la fuite interne et la fuite externe.

La première méthode de détection de fuite consiste à contrôler le niveau du liquide de refroidissement. S'il se trouve en dessous de la valeur minimale, alors il y a une fuite. De même, les variations brusques du liquide de refroidissement constituent un indicateur de fuite. Pour les différents contrôles au niveau du bocal d'expansion, assurez-vous de le faire quand le moteur est refroidi. La deuxième méthode consiste à contrôler les durits. À ce niveau, vérifiez les tuyaux par lesquels le liquide de refroidissement transite pour aller au radiateur. Ils peuvent en effet, subir plusieurs altérations : entaille, fixation défectueuse, présence d'orifices. C'est l'une des principales causes de fuite de liquide de refroidissement.

En plus des durits, jetez aussi un coup d'œil sur les autres composants du système de refroidissement. La présence de taches blanches (ou de la couleur du liquide de refroidissement) est un indicateur de fuite. Au fait, lorsque le liquide fuit sur une pièce du moteur en marche, il s'évapore à cause de la température. Ceci rend difficile la détection de la fuite, lorsque le moteur est au repos. Par contre, lors de la fuite, le liquide laisse une tâche qui a la couleur du liquide de refroidissement. C'est cette tâche qui confirme la présence d'une fuite.

L'émission d'une vapeur blanchâtre au niveau de l'échappement est aussi le signe d'une fuite. Là, il s'agit d'une fuite interne. La troisième méthode consiste à contrôler le moteur et ses alentours. Lorsque le moteur est froid, cherchez des traces de fuites. Si vous n'en trouvez pas, mettez le circuit de refroidissement sous pression avec un outil adapté. Idéalement, il est recommandé de mettre la pression à 2 bars et revérifier environ 2 heures plus tard. La quatrième méthode consiste à vérifier le radiateur, la pompe à eau et le joint de culasse. Si le radiateur est obstrué, il peut avoir fuite. Le joint de culasse peut être à la base d'une fuite du liquide de refroidissement. Lorsque vous remarquez également la présence d'une fumée blanche juste après le démarrage, alors il y a un souci.

Le joint de culasse peut ne plus être hermétique et laisser fuir le liquide de refroidissement. Le joint de fixation de la pompe à eau peut être aussi une cause de fuite. Lorsque le joint est mal fixé, la fuite d'eau de refroidissement est inévitable. Enfin, la couleur de l'huile à moteur est un excellent indicateur de la présence d'une fuite. Lorsque l'huile à moteur devient blanche ou jaune, cela traduit la présence de l'eau de refroidissement dans l'huile.

Réparation d'une fuite de liquide de refroidissement

La réparation d'une fuite de liquide de refroidissement dépend de la cause de la fuite. Certaines réparations sont plus faciles que d'autres, mais dans d'autres cas, il est utile de faire recours à un professionnel peut être nécessaire. Voici quelques solutions.

Avant toutes réparations de fuites, pensez à vidanger le liquide de refroidissement. C'est très simple. Il suffit de dévisser le tuyau de fixation au niveau du radiateur et mettre une bassine pour recueillir l'eau. Ensuite, procédez à la réparation de la fuite.

Si la fuite est due aux durits défectueuses, il suffit de dévisser les colliers de fixation, enlever les durits abîmées. Ensuite, placez les nouvelles et serrez les colliers de fixation. Si par contre, il est question de petites fissures dans le radiateur, un produit additif fermera les microfissures. En cas de fissures importantes, changer carrément le radiateur.

La réparation des fuites causées par la pompe à eau ou le joint de culasse est complexe. Il est préférable de solliciter un professionnel pour réparer la fuite.