Connect with us

Achat électrique ou hybride : quels avantages fiscaux ?

Depuis quelque temps, les enjeux climatiques sont au cœur des préoccupations des États. C’est dans ce contexte que les constructeurs automobiles proposent à leurs consommateurs des modèles de véhicules électriques ou hybrides afin de réduire leur impact négatif sur l’environnement. Toutefois, si on est habitué à entendre énumérer les avantages environnementaux de l’électrique et de l’hybride, on connaît peut-être moins leurs avantages fiscaux. Si vous ne les connaissez pas non plus, découvrez-les sans plus attendre !

Pourquoi des avantages fiscaux pour l’achat de ces véhicules ?

Une voiture électrique ou une voiture hybride constituent des véhicules à impact environnemental moindre. De fait, on a tout intérêt d’un point de vue écologique à ce que le plus de consommateurs se tournent vers ce type de véhicule. C’est en tenant compte de ceci que les États mettent en place un certain nombre de mesures destinées à encourager les consommateurs à acquérir des véhicules électriques ou hybrides plutôt que des classiques. Voilà pourquoi vous allez pouvoir profiter des avantages fiscaux si vous optez à votre propre compte ou pour celui de votre société pour l’achat d’un véhicule plus propre (électrique ou hybride).

Achat de voiture hybride ou électrique : quels avantages fiscaux ?

Le tout premier dont il convient de faire mention, c’est le bonus écologique. Il s’agit d’une taxe que tout automobiliste est amené à payer en fonction des proportions de CO2 qu’émet son véhicule. Ainsi, plus votre véhicule est propre, moins il émet de CO2 et par conséquent, moins vous payez de taxe CO2. Cette mesure vaut autant pour une société qui fait l’acquisition d’un véhicule propre que pour une autre qui se contente d’en faire la location. De façon pratique, si vous faites l’acquisition d’un véhicule vert, vous n’émettez pas de CO2 en l’utilisant. De fait, vous êtes d’office dispensé du paiement de la taxe CO2.

Les véhicules électriques sont également déductibles à 100 % depuis le début de l’année 2020. De ce fait, même s’ils sont un peu plus chers que les autres véhicules à l’achat, ils offrent une rentabilité bien supérieure à long terme. Par ailleurs, la TVS ou Taxe sur les Véhicules de Société compte également au nombre des avantages fiscaux accordés à l’achat d’une électrique ou d’une hybride. Ainsi, vous pouvez profiter d’une exonération sur la TVS pour un véhicule hybride qui produit un taux d’émission de CO2 inférieur ou correspondant à 60 g/km. De façon concrète, ceci signifie que dès l’acquisition d’un véhicule dit vert, vous n’avez plus non plus à payer de Taxe sur les Véhicules de Société.

Le dernier avantage fiscal significatif qu’il convient de relever ici, c’est la base amortissable des véhicules verts. Elle est déduite de l’impôt aux sociétés et est particulièrement avantageuse. En effet, les plafonds d’amortissement suivants sont appliqués au moment de l’acquisition d’un véhicule hybride :

  • 30 000 € correspondant aux véhicules hybrides dont l’émission de CO2 tient dans la limite des 20 g/km
  • 20 300 € correspondant aux hybrides dont l’émission de CO2 se situe entre 20 g/km et 60g/km.

Les avantages fiscaux vont jusqu’à prévoir un plafond pour les véhicules hybrides se trouvant dans d’autres cas. Pour les véhicules qui produisent un taux d’émission de CO2 entre 60 et 155 g/km, le plafond est de 18 300. Pour ceux dont le taux d’émission est au-delà des 155 g, le plafond se situe à 9 900.

En dehors de tous ces avantages s’ajoute un bonus qui pourrait vous surprendre. Il s’agit de l’amortissement de la batterie si vous possédez une voiture électrique. En effet, celle-ci est considérée comme un équipement de votre véhicule et peut donc à ce titre, faire l’objet d’amortissement. Il faut tout de même pour cela, que l’amortissement s’effectue sur la base de la facture fournie par votre concessionnaire. C’est en fonction de la puissance de la batterie que la base de cet amortissement se détermine. La base de l’amortissement de la batterie s’effectue sur la durée de possession de l’automobile électrique ou sur une durée d’un an.

Cela dit, il existe des cas spécifiques où vous ne pourrez pas profiter de l’amortissement de la batterie de votre véhicule électrique. Il convient donc de vous renseigner à propos afin de vous en assurer. Pour finir, il existe des régions en France où vous êtes même exonéré du paiement des frais de carte grise. Pour l’obtenir dans ces régions, vous n’avez donc à rien débourser.

Quels autres avantages ?

Il existe des primes et des taxes complémentaires, notamment de circulation et de mise en circulation. Si ces primes et taxes spéciales sont particulièrement avantageuses, elles ne sont tout de même pas les mêmes partout. Il convient donc de vous renseigner sur ce qui concerne votre région spécifique. Une chose reste certaine, adopter un véhicule hybride ou électrique à faibles émissions vous fera bénéficier de bien des avantages.

En définitive, tout est mis en œuvre par l’État afin d’amener les plus réticents à se convertir à l’usage de véhicules plus responsables. En plus de limiter les impacts négatifs sur l’environnement, le choix d’un véhicule hybride ou d’un électrique vous apporte donc de nombreux avantages fiscaux.