Connect with us

Catalyseur bouché : Que faire ?

Fabriqué pour tenir sur une distance de 80 000 km, le catalyseur d’un véhicule joue un rôle important dans la dépollution des gaz d’échappement. C’est pourquoi il est fondamental d’assurer son bon fonctionnement. Cependant, les changements sont assez fréquents dans les faits et ils sont fréquemment dus à des problèmes techniques ou à de mauvaises conditions de circulation. Alors, comment agir quand votre catalyseur est bouché ? De quels outils avez-vous besoin ? Suivez les étapes dans cet article pour remplacer votre catalyseur bouché.

Détectez les signes d’un catalyseur bouché

Pour détecter un dysfonctionnement de votre catalyseur qui pourrait engendrer son changement de façon définitive, vous devez faire attention aux deux indices suivants.

  • Un déficit de la puissance du moteur.
  • Un son considérable retentissant au niveau du pot du moteur tournant.

Cependant, il est impératif de savoir détecter soi-même l’origine de ces symptômes. D’une part, le déficit de la puissance du moteur est le principal indice qui peut être aussi dû à d’autres facteurs (injection, compression et filtre à air). Pour vérifier, vous devez débrancher temporairement l’échappement situé à l’avant du catalyseur. Votre moteur devrait retrouver immédiatement sa puissance si c’est votre catalyseur qui est bouché.

D’autre part, l’origine des bruits au niveau du moteur peut être due aux entrechoquements des débris causés par la destruction du nid d’abeille du pot catalytique. Ces débris pourraient boucher le catalyseur. Pour vous en assurer, stoppez votre moteur. Soulevez votre voiture avec un cric et maintenez-le à l’aide de chandelles. Ensuite, faufilez-vous sous votre véhicule et donnez des coups sur la carcasse du pot du catalyseur. Vous devrez entendre des morceaux qui bougent dans celui-ci.

Levez le véhicule pour l’enlèvement du pot catalytique au cours du dépannage provisoire

Avant de commencer votre dépannage, vous aurez besoin de certains outils pour changer votre catalyseur. Ainsi, munissez-vous :

  • d’un marteau
  • d’étau
  • d’un cric
  • d’une clé à pipe
  • d’une clé plate
  • d’un dégrippant
  • d’une clé six pans
  • de collier de serrage
  • et des gants de protection épais.

Pour vous abstenir de mettre votre véhicule à l’arrêt en attendant d’obtenir de nouvelles pièces de rechange, vous pouvez utiliser un moyen de dépannage provisoire. Ce moyen consiste à la démolition totale du nid d’abeille, en ne conservant que l’enveloppe du pot garantissant un fonctionnement normal de votre voiture. Pour commencer l’enlèvement du pot catalytique, procédez de la façon suivante.

  • Bloquez les roues du côté opposé au levage.
  • Calez le frein à main et mettez en marche une vitesse.
  • Levez votre voiture au point de levage en vous servant d’un cric.

Maintenez ensuite votre voiture en posant des chandelles en dessous, et gardez en place le cric. Puis, passez à l’étape suivante.

Procédez à l’enlèvement du pot catalytique durant le dépannage provisoire

Habituellement, cette manœuvre ne vous posera pas de difficulté particulière, hormis une petite difficulté d’accès au pot catalytique sur certains modèles de véhicule. Ainsi, pour enlever le pot protégeant le catalyseur, séparez le pot catalytique à chaque extrémité dans un premier temps. Ensuite, détachez les courroies de maintien en caoutchouc si elles sont présentes. Enfin, retirez le pot de protection du dessous de votre voiture.

Désengorgez le pot catalytique pendant le dépannage provisoire et reposez l’ensemble

Commencez par stabiliser le catalyseur dans un étau. Démolissez ensuite le nid d’abeille demeuré au même emplacement en vous servant d’une tige métallique. Ôtez ensuite tous les morceaux du pot. Enfin, agitez le pot de protection pour constater l’absence de bruit. L’absence de son est la preuve qu’aucun débris n’est présent dans le nid d’abeille.

Pour vous assurer que votre véhicule est réparé après cette intervention, recommencez les différentes manœuvres dans le sens contraire de l’enlèvement. Ensuite, procédez à un test de la voiture pour vérifier le désengorgement. Cependant, ce moyen est passager. Nous vous recommandons d’effectuer un remplacement par un pot catalytique neuf.

Élevez la voiture pour changer le catalyseur

Une fois en possession de la nouvelle pièce de rechange, la manœuvre de changement ne vous posera aucun souci. En procédant de la même manière que lors des étapes précédentes, bloquez votre voiture et élevez-le avec un cric. Ensuite, posez des chandelles pour garantir le maintien du véhicule pour des raisons de sécurité.

Remplacez l’ancien catalyseur par un nouveau

Le changement du catalyseur bouché se fait en quelques étapes.

  • Rincez si nécessaire les vis et les emboîtements avec du dégrippant.
  • Enlevez le pot catalytique détérioré.
  • Montez le nouveau pot catalytique en remplaçant les joints d’étanchéité et les outils.
  • Vérifiez que le pot est au bon emplacement et qu’il n’est pas à proximité du châssis.
  • Mettez en marche le moteur du véhicule pour vérifier la précision des fixations des différents emboîtements avec les autres parties de la boîte d’échappement.
  • Faites ensuite descendre votre véhicule au sol.
  • Effectuez maintenant l’essai sur la route afin d’approuver le changement du pot de catalyseur et son non-fonctionnement.

L’entretien de votre moteur est essentiel, cependant il arrivera une période où il faudra remplacer votre catalyseur. Donc, n’attendez pas trop longtemps avant d’effectuer le changement. Suivez les périodicités d’entretien et prenez compte de la durée de vie de votre catalyseur, au risque de faire face à des problèmes plus graves.